Liner/ombre à paupières crémeux

Liner/ombre à paupières crémeux
Vous souhaitez fabriquer des ombres à paupières en crème ? Pas de problème ! Plus d'informations
Ingrédients pour cette recetteCire de jojobaHuile d"abricotBeurre d"oliveCaféine naturelleSoie liquideOxyde coloréDioxyde de titaneGlycérinePoudre de micaCoupelle
Achetez les ingrédients pour toute la recetteAjouter au panierou
Vous pouvez acheter les ingrédients individuels juste en dessous de la procédure
Description

Je vous souhaite un excellent Jeudi Vert ! Voici la recette d'Ekokoza du mois d'avril - et bien que le temps soit exécrable, j'ai quand même décidé d'accueillir le printemps avec un peu de couleur ; après tout, je me suis essayée à la cosmétique décorative ces derniers temps, et le fard à paupières/liner/avec une bonne combinaison de couleurs un fard à joues ne sont que la suite logique de l'anticerne et de la gamme de crèmes BeeBee. Mais si vous n'êtes pas un fan de la couleur, créez-la vous-même - cette recette permet également d'estomper une base légère pour les paupières ou, à l'inverse, un liner noir anguleux ; les ingrédients naturels sont une évidence, et la consistance parfaite et la tenue sont un bonus.

Si vous connaissez déjà l'exercice, vous savez qu'une nouvelle recette s'accompagne d'une nouvelle huile - et cette fois-ci, le choix se porte sur l'abricot.

De quoi a-t-on besoin ?

- Cire - de jojoba, d"amande

- Huile d"abricot

- Beurre d"olive

- Caféine naturelle - facultatif

- Soie liquide - facultatif

- Oxyde coloré de votre choix

- Dioxyde de titane ou oxyde de zinc, si vous souhaitez une teinte plus douce

- Glycérine - facultatif, j'ai fait des ombres avec et d'autres sans, l'effet est visible dans l'intensité de la couleur

- Poudre de mica - pas nécessairement, la poudre de mica peut ajouter de la brillance aux ombres

- Coupelle pour les ombres finies

Comment procéder ?

Encore une fois, ce n'est pas compliqué, mais sachez que cette recette est en quantités de masse, et non en ratios ; les quantités indiquées vous donneront, à peu de chose près, le volume du gobelet d'Ekokoza dans lequel je conserve mes ombres.

Au bain-marie, faire d'abord fondre 4g de cire, 2g de beurre et 3g d'huile. Comme je réalisais cette recette dans ma chambre d'étudiante, la paresse l'a emporté et j'ai découvert que le beurre mou et la cire peuvent être fondus dans un faux bain-marie - une bouilloire a suffi. :) Laissez le mélange refroidir légèrement. Si vous utilisez de la caféine naturelle et de la soie liquide (je donnerai plus loin les raisons pour lesquelles c'est une bonne idée d'inclure ces deux éléments), ajoutez environ 1g de soie et émiettez une pincée de caféine entre vos doigts - la quantité totale dans le mélange ne doit pas dépasser 2%. Mélangez le tout - vous avez maintenant une base pour faire de l'ombre à paupières, vous pouvez continuer avec une couleur ou diviser la base.

Transférez la base dans une assiette plate ou un bol (idéalement prétraité avec de l'extrait de pamplemousse pour une clarté parfaite) où vous pourrez faire un bon exercice - vous frottez la poudre et la base ensemble pour rendre les ombres parfaitement homogènes. L'objectif est d'obtenir un mélange suffisamment sec pour que l'ombre ne puisse plus contenir de poudre - une teneur en matière sèche inférieure rendrait l'ombre grasse, s'insinue dans les rides et donnerait une mauvaise pigmentation, sans parler de l'application irrégulière de la couleur.

En ce qui concerne la quantité de base, j'ai utilisé 6g d'oxyde coloré et 7g de base blanche pour l'ombre violette - bien sûr, c'est à vous de choisir les couleurs, et pour les couleurs riches et non pastel, vous pouvez sauter le dioxyde de titane. J'ai également ajouté environ 1g de poudre de mica brillante, qui n'est que légèrement perceptible. Je préfère généralement les ombres plus mates ; si vous aimez les ombres brillantes, n'hésitez pas à ajouter une quantité généreuse de poudre. Toutefois, je recommande d'ajouter les poudres progressivement, à la fois pour le contrôle des teintes et parce que mes matières premières peuvent aspirer différemment des vôtres. Si vous avez également de la glycérine, ajoutez-en environ 2g au mélange. "Essuyez" parfaitement le tout et transférez la teinte à l'aide d'un couteau dans la coupelle préparée à cet effet.

Enfin, il ne vous reste plus qu'à jouer avec l'étiquette et voilà, la teinte de votre choix est née !

J'ai créé le violet et le rose pour des raisons simples - j'aime les ombres roses avec mes yeux plutôt verts (qui aiment changer au cours de la journée), mais il est difficile de trouver la bonne teinte. Si vous achetez un rose pastel, il paraît blanc sur l'œil. Si vous achetez un rose plus foncé, il est déjà trop dur et a un aspect violet. De plus, il y a généralement des paillettes, ce dont je n'ai pas besoin. Je pense que le violet est une couleur qui convient à mes yeux, mais j'ai l'impression qu'il convient à presque tous les iris. Encore une fois, je voulais une teinte qui ne soit pas trop foncée (elle me donne l'impression d'avoir perdu un combat sur le ring, compte tenu de mon art) ou trop crayeuse.

Je préfère la consistance crémeuse ; à la fois je suis impossible avec les pinceaux et ils sont plus faciles à faire de belles lignes avec, ce qui m'a immédiatement fait tomber amoureuse de la couleur violette.

À cause du temps nuageux qu'il a fait dehors toute la journée, j'ai pris la photo avec un flash ; le rose sur la photo correspond au mien, mais le violet est plus violet qu'il n'en a l'air sur la photo.

Quant à l'ajout de caféine et de soie, ils peuvent faire passer les ombres au niveau supérieur. La base nourrissante prend déjà soin de la paupière, mais la caféine rend la peau sensible et délicate encore plus ferme, ce qui sera particulièrement apprécié par celles d'entre nous qui ont déjà recours à des crèmes anti-âge (CONSEIL : si vous utilisez un correcteur pour les yeux, ajoutez également de la caféine). La soie liquide est à la fois un antioxydant, qui devrait prolonger la durée de vie du produit, et elle aide les ombres à s'appliquer de manière plus lisse et à avoir une meilleure texture. Vous n'avez pas à vous soucier du fait qu'elle soit à base d'eau alors que le reste des ingrédients est à base d'huile ; les ingrédients secs s'en chargeront.

Même problème ; en fait, les ombres à paupières sont un peu plus riches.

Si vous vous demandez quelle est la tenue, je n'ai pas à me plaindre. J'ai estompé les ombres pendant un certain temps, mais elles ont survécu au test du gonflement et au test du power yoga, et s'il vous plaît, même application des ombres. Si vous avez l'intention de les appliquer sur toute la paupière, ce que je fais avec les roses, fixez-les légèrement avec une poudre transparente afin qu'ils ne déteignent pas dans le pli de la paupière ; les poudrer prolongera également leur durée, bien sûr. La quantité d'ombre à appliquer est absolument minime, une tasse suffit.

Matières premières
Cire de jojoba
Huile d"abricot
Beurre d"olive
Caféine naturelle
Dioxyde de titane
Glycérine
Poudre de mica
Nos articles
Votre protection de données personnelles est importante pour nous.

Ekokoza aime les cookies! Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site. Il vous suffit de nous donner votre accord pour en profiter.

Modifier mes choixAutoriser tout